le direct Musique sacrée

"Seules comptent les victimes" : le cardinal Barbarin suspend un prêtre diocésain

L’archevêque de Lyon a pris la décision ce mardi 20 mai au soir : il a immédiatement suspendu un prêtre mis en examen pour « corruption » et « atteinte sexuelle sur mineur ».

Barbarin

C’est avec « consternation » que Mgr Philippe Barbarin a appris « l’accusation portée contre un prêtre de son diocèse, suite à une enquête de la brigade de protection de la famille », peut-on lire dans le communiqué publié par l’archevêché. Le prêtre, âgé de 45 ans, a été mis en examen ce mardi 20 mai au soir. Les accusations : « corruption de mineur » et « atteinte sexuelle sur mineur », suite à la fugue d’un adolescent rencontré sur Internet. Des révélations faites par la chaîne de télévision M6. Le parquet a aussitôt placé le prêtre en détention provisoire. Rappelons que la corruption de mineur est passible de 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende, de même que l’atteinte sexuelle sur mineur.

Selon Le Parisien, « l’ecclésiastique lyonnais aurait expliqué avoir rencontré le garçon sur un site de rencontres homosexuelles ». Il aurait par ailleurs affirmé aux enquêteurs avoir « refusé toute relation sexuelle ». Cette information n’a pas été confirmée par la source judiciaire. Les déclarations de l’adolescent en question n’ont pas non plus été dévoilées.

« Si ces faits sont avérés, le cardinal Philippe Barbarin exprime sa condamnation sans réserve des actes qui atteignent un jeune dans sa vie intime », souligne le communiqué de l’archevêché de Lyon. « C’est donc à la victime et à sa famille que vont tout d’abord la pensée et le soutien du diocèse ». L’archevêque a immédiatement pris un décret de suspension de ce prêtre. Et le communiqué ajoute : « Comme il l’a exprimé à plusieurs reprises, et selon le vœu du pape François, le cardinal souhaite que toute la vérité soit faite ». « Les conséquences éventuelles de ce choc pour l’Eglise nous importent peu, seules comptent les victimes », a réaffirmé Mgr Philippe Barbarin qui a également invité « les catholiques à prier à l’intention de cet adolescent et de sa famille » et « à confier ce prêtre au Seigneur ».

Sources : Communiqué de l’archevêché de Lyon Le Parisien – M6