le direct Musique sacrée

Jeudi 1er mai, des prêtres disputeront la Padre Cup

padre

A vos marques, prêts ? Padre ! Des paroissiens et leurs prêtres embarquent demain pour un championnat de kart, la désormais célèbre « Padre Cup ».

A la veille de la 7ème édition de la Padre Cup, Sabine de Rozières recevait aujourd’hui deux prêtres dans Ecclesia Magazine. Le père Ronan DYEVRE, curé de la paroisse de Viroflay (78) et le père Antoine VAIRON, curé de la paroisse de Châtillon (92), sont respectivement initiateur de la course et fidèle participant.

Le père Dyevre décrit ce « championnat en col romain » comme un moment sportif et convivial, une journée fraternelle. A l’origine, c’était une simple après-midi karting. Un lundi – la journée « off » des prêtres – le père Dyevre invite quelques confrères prêtres sur le circuit proche de sa paroisse. Pour la plupart c’était un premier essai, mais ils y prennent goût et le rendez-vous est fixé pour l’année suivante.

Prêtres et paroissiens investissent les pistes

Depuis, la compétition des padre est un succès. Un an sur deux, et c’est vrai pour cette édition 2014, c’est le « challenge des paroisses ». Deux paroissiens rejoignent un prêtre et forment une équipe de choc. Initialement simples supporters, les paroissiens sont passés de l’autre côté de la barrière et embarquent à leur tour à bord des karts. Dès les présélections, la compétition est rude : parfois une quarantaine de personnes aspirent à rejoindre l’équipe. Cette année, 30 équipes sont en lice (cf. liste) pour disputer la Padre Cup sur le circuit Beltoise à Trappes (Yvelines), parmi lesquelles quatre équipes mixtes. Depuis ses origines en 2008, une trentaine de diocèses ont participé à cet évènement national.

« Il y a beaucoup de choses qui se passent autour de la piste aussi », se réjouit le père Vairon. Un certains nombre de paroissiens viennent encourager les équipes, il y a deux ans, près de 500 personnes s’étaient déplacées, « ça donne une ambiance d’Église très sympathique ». Des polos ont été confectionnés, « on a quand même gardé le noir et blanc, en plus ce sont les couleurs du damier de course automobile », raconte le curé de la paroisse de Viroflay.

Le karting solidaire

« On ne désespère pas qu’un jour un évêque ose monter sur le kart » confie le père Dyevre. « Mgr Aumonier est venu bénir les kart en 2010 » ajoute le père Antoine Vairon. En attendant, des jeunes prêtres fraîchement ordonnés aux plus âgés, tous roulent pour la bonne cause. C’est une lutte sans merci mais caritative ! Chaque équipe concoure pour l’association de son choix. Cette année, une particularité notable, « nous avons tenu à ce que chaque équipe participante ramène des fonds pour son association » explique le père Ronan Dyevre. A chaque tour parcouru les conducteurs font gonfler leur cagnotte. Les gagnants peuvent donc espérer amasser près de 1.300 euros. Les fonds sont récoltés grâce à des sponsors, qui aident également à baisser le coût d’inscription des participants.

Cette année l’équipe de Viroflay concoure pour l’association Clin Dieu, celle de Châtillon soutient l’association Anna.

Le programme

Avis aux supporters qui souhaiteraient investir les gradins jeudi 1er mai, la journée de compétition débutera des 10h30 par une matinée d’essais libres. La première course aura lieu à 14 heures, suivie d’une deuxième à 15 heures. N’hésitez pas à venir encourager les participants, et à prier pour que le meilleur gagne !

Sources : Ecclesia Magazine sur Radio Notre Dame

>> Réécouter l’émission