le direct Musique sacrée

Ouverture du consistoire à Rome : "la famille est dépréciée et maltraitée"

Le consistoire extraordinaire sur la famille a débuté ce jeudi matin au Vatican. Le pape François s’est adressé aux 185 cardinaux présents, rappelant combien la famille était « indispensable pour l’avenir de l’humanité ».

famille Consistoire

Les cardinaux du monde entier se sont donc retrouvés dès jeudi matin dans la salle du Synode pour réfléchir sur le thème de la famille. une réunion qui a débuté par l’Office de Tierce, suivi d’une intervention du cardinal doyen Angelo Sodano. Le Saint-Père, quant à lui, a adressé un salut particulier aux cardinaux nouveaux venus, qui seront créés samedi prochain, « nous les accompagnons par la prière et l’affection fraternelle », a-t-il déclaré. Le pontife a ensuite rappelé les enjeux de ce consistoire. « La famille est aujourd’hui dépréciée, elle est maltraitée », a-t-il souligné, « ce qui nous est demandé, c’est de reconnaître combien il est beau, vrai et bon de former une famille, d’être une famille aujourd’hui ; combien c’est indispensable pour l’avenir de l’humanité. Il nous est demandé de mettre en évidence le lumineux plan de Dieu sur la famille et d’aider les conjoints à le vivre avec joie dans leur existence, en les accompagnant dans beaucoup de difficultés ».

Le « plan de Dieu »

Le pape François a donc invité les cardinaux à faire preuve d’audace en définissant « une pastorale courageuse, intelligente et pleine d’amour ». Il s’agit de réfléchir en profondeur à la théologie de la famille et à la pastorale mais sans tomber dans la « casuistique ». Revenant sur le « plan de Dieu », il en a également défini les contours : « La famille est la cellule fondamentale de la société humaine », a lancé le Saint-Père, « depuis le début, le Créateur a placé sa bénédiction sur l’homme et sur la femme afin qu’ils soient féconds et qu’ils se multiplient sur la terre ; et ainsi la famille représente dans le monde comme le reflet de Dieu, Un et Trine ». Et c’est en remerciant le cardinal Walter Kapser pour sa « précieuse contribution » offerte avec son introduction aux travaux que le pape a achevé son intervention.

Les interventions libres des cardinaux doivent désormais se dérouler à huis clos, et jusqu’à vendredi.

Sources: AFP et News.Va