le direct Musique sacrée

Stars du foot : un match historique pour la paix

Rendez-vous au stade olympique romain, le 1er septembre prochain : les champions du ballon rond s’affrontent au nom de la fraternité entre les peuples. Une rencontre au sommet qui a reçu la bénédiction du pape.

pape et Zanetti

Historique… Le mot est sur toutes les lèvres des fans et des commentateurs de football. Et pour cause : lundi prochain, 1er septembre 2014, s’annonce un match hors du commun qui se déroulera dans le stade olympique de Rome et verra jouer rien moins que Lionel Messi, Roberto Baggio, Gigi Buffon, David Trezeguet, Ronaldinho ou encore Andriy Shevchenko. Le tout sous la houlette de l’argentin Javier Zanetti, qui est à l’initiative de ce match pour la bonne cause. Il se réalise, en effet, en partenariat avec la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) dont le directeur, José Graziano da Silva, rappelle que « chaque jour, plus de 840 millions de personnes sur terre n’ont pas assez à manger » et que « dans beaucoup trop d’endroits, les conflits sont les principales causes de la faim et de la malnutrition ». C’est dire combien la promotion de la paix et de la fraternité entre les peuples prend tout son sens, plus encore dans le contexte international actuel.

 

Le Saint-Père à l’origine du match pour la paix

 C’est le pape François, lui-même passionné de la première heure, qui a eu l’idée de ce match de foot. Mais, c’est finalement le réseau éducatif international Scholas Occurrentes (Vatican) et la Fondazione PUPI (Italie) dirigée par Javier Zanetti qui ont mis l’événement sur pieds. « Ce match pour la paix sera un événement historique », a déclaré Roberto Sarti, membre du comité organisateur, « la forte motivation et l’appui du pape François à cette initiative nous permettront de rassembler au stade olympique romain les meilleurs footballeurs du monde sans distinction de nationalité, religion ou croyance. Cet événement sera fondé sur la spiritualité, la fraternité et l’excellence sportive, au nom du dialogue et de la rencontre entre les peuples et pour la paix mondiale« . Il s’agit donc bien de promouvoir un message d’espoir, d’espérance et de tolérance pour un monde n’excluant personne.

Sensibiliser le public à la faim dans le monde

Ce sont des millions de personnes à travers le monde qui visionneront ainsi le match de la paix, grâce à une retransmission notamment via internet et la radio. La FAO profitera de ce temps fort pour sensibiliser le public à l’importance de l’élimination de la faim. Il s’agira également de mettre en avant la bonne nutrition. rappelons par ailleurs, que la FAO et l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ont convoqué, en novembre prochain à Rome, une grande conférence pour évoquer le problème de la « faim cachée », c’est-à-dire la malnutrition et les carences en micronutriments dues à des régimes alimentaires inadaptés. Aujourd’hui, 2 milliards de personnes souffrent de carences, et parmi elles 162 millions d’enfants de moins de cinq ans. Parallèlement, 500 millions d’adultes souffrent d’obésité.

La recette du match sera intégralement reversée à différentes associations en faveur de l’éducation d’enfants pauvres, notamment PUPI et Scholas.

Sources : Radio Vatican, FAO

>> Le site dédié au « match pour la paix »