le direct Musique sacrée

Le secrétaire d'Etat américain reçu au Vatican

Au menu de la rencontre entre John Kerry et son homologue au Saint-Siège, Mgr Pietro Parolin: la paix au Moyen Orient et la lutte contre la pauvreté.

John Kerry et Mgr Parolin

On croyait le Saint-Siège et les Etats-Unis en froid. L’entretien d’une heure quarante, qui a eu lieu ce 14 janvier 2014, entre les deux secrétaires d’Etat, prouve le contraire. Etaient également présents lors de la rencontre le secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti, et l’ambassadeur des Etats-Unis près le Saint-Siège, Ken Francis Hackett. Mgr Parolin a évoqué son « privilège » en tant que premier secrétaire d’Etat catholique depuis plus de 30 ans, privilège aussi de rencontrer son homologue américain.

« Une rencontre fructueuse, constructive et riche de contenus »

Le pape François avait donné le ton lors de son discours aux ambassadeurs et diplomates, le 13 janvier, s’est empressé d’indiquer le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le Père Federico Lombardi, rappelant le désir du Saint-Père de trouver « une solution pacifique au conflit en Syrie et l’engagement en faveur de l’aide humanitaire pour les populations éprouvées ». Le Père Lombardi qui a par ailleurs souligné que cette rencontre entre Mgr Parolin et John Kerry avait été « fructueuse, constructive et riche en contenus ».

La situation israélo-palestinienne a évidemment été au coeur des échanges. rappelons que le pape François se rendra en Terre sainte en mai prochain. Le Saint-Siège ne se dit pas seulement intéressé par ce qui concerne la paix, mais aussi par le libre accès aux lieux saints pour les croyants à Jérusalem.

Sur le plan international, il a ensuite été question du Soudan du Sud et de travailler main dans la main avec les Etats-Unis pour trouver une solution de paix. De son côté, John Kerry a évoqué Cuba, et le « besoin de liberté religieuse », ainsi que le « respect des droits de l’Homme ».

La politique intérieure des Etats-Unis

Il a également été question de la situation aux Etats-Unis, et notamment de la lutte contre la pauvreté et du Plan Obama. Le Vatican a réitéré son soutien aux évêques concernant les « règlements de la réforme de santé en rapport avec la garantie de la liberté religieuse et de l’objection de conscience ». Pour conclure l’entretien, John Kerry a annoncé la préparation d’une visite du président Barack Obama, sans toutefois donner de date.

Source: Zenit

>> A lire: la Vatican appelle à un cessez-le-feu immédiat en Syrie

>> A lire: les voeux du pape François au corps diplomatique