le direct Musique sacrée

États-Unis : les évêques se mobilisent pour les immigrants mineurs sans papier

Les évêques catholiques ont appelé le gouvernement Obama à prendre des mesures pour protéger les mineurs qui arrivent seuls et sans papier sur le sol américain. Exposés à de nombreux dangers, ils sont pourtant de plus en plus à fuir leur pays d’origine.

© Wikipédia
© Wikipédia

« Il s’agit d’un problème très complexe, mais ses racines doivent être affrontées à la fois par notre gouvernement et par les gouvernements de la région« , explique le Président de la Commission pour les migrations de l’USCCB, Mgr Eusebio L. Elizondo Almaguer. Depuis 2013, le nombres de jeunes de moins de 17 ans en situation d’irrégularité sur le territoire américain a subi une hausse de 92%. Ils viennent d’Amérique centrale, d’Europe ou d’Afrique, viennent de passer la frontière ou ont vu leur visa expirer.  Ces vingt derniers mois, ce sont près de 71 000 mineurs sans papiers qui ont été arrêtés aux abords du Texas. La situation précaire de ces enfants les rend vulnérables faces aux nombreux trafics, notamment trafics d’êtres humains. Le 7 février, la réunion annuelle « Christian Churches Together », rassemblant les représentants des principales confessions chrétiennes aux États-Unis avaient publié un communiqué, dans lequel ils demandaient la protection des immigrés.

La réforme de l’immigration peine à voir le jour

En août 2012, le gouvernement a adopté une mesure qui prévoyait l’obtention d’un permis de travail temporaire et un report de deux ans de la procédure d’expulsion pour toute personne étant rentrée sur le territoire alors âgé de moins de seize ans. Cette mesure ne donne en revanche, aucune possibilité de visa permanent ou de citoyenneté américaine selon Le nouvel observateur. Au total, c’est plus de 365.237 mineurs sans papier qui ont pu bénéficier de ce projet. La réforme complète de l’immigration est cependant mal engagée. Le gouvernement Obama a besoin du soutien des Républicains à la Chambre des représentants qui s’opposent depuis le début farouchement à cette réforme .

Sources: Le Nouvel Observateur, Portail catholique suisse, La Voix de l’Amerique