le direct Musique sacrée

"Vivre ensemble pour une civilisation de l'amour"

Le Préfet de la Congrégation pour l’éducation catholique a présenté un document appelant au dialogue culturel et au droit à l’éducation pour mieux lutter contre l’analphabétisme.


 

« Un enfant, un enseignant, un livre, un stylo peuvent changer le monde. L’éducation est la seule solution ». C’est en reprenant la désormais célèbre formule de la jeune pakistanaise Malala Yousafzai que le Cardinal Zenon Grocholewski a présenté, ce jeudi 19 décembre 2013, le document intitulé « Eduquer au dialogue interculturel à l’Ecole catholique. Vivre ensemble pour une civilisation de l’amour ». Un document adressé aux diocèses, aux congrégations religieuses enseignantes et aux associations de secteur, mais aussi aux parents, premiers responsables de l’éducation. Aujourd’hui, selon l’UNICEF, ce sont plus de 70 millions d’enfants qui ne vont pas à l’école, la majeure partie vivant dans des pays en conflits. 75% des enfants en âge scolaire des pays pauvres ne parviendraient pas à lire et à écrire. Il manquerait 1,7 millions d’enseignants dans le monde: dans 7 pays africains, il n’y a qu’un enseignant pour 100 écoliers.

Un nécessaire dialogue interculturel

Le dialogue doit caractériser chaque jour l’action des fils de l’Eglise: le pape François l’a répété à de nombreuses reprises. Pour le cardinal Grocholewski, il ne s’agit pas de se contenter d’une « vague solidarité », qui ne serait pas efficace, les chrétiens doivent aussi exprimer « la charité du Christ ». Les établissements catholiques doivent conjuguer leur mission d’enseignement avec une véritable annonce évangélique qui passe, notamment, par la culture.

Source: News.Va