le direct Musique sacrée

Pierre Bergé veut la fin des fêtes chrétiennes dans le calendrier

« Comme vous y allez » s’est exprimé Marc-Olivier Fogiel, en réaction aux propos de Pierre Bergé, qu’il invitait dans son émission « On refait le monde », sur RTL, jeudi soir.

L’animateur et ses invités tentaient de débattre autour des derniers propos de Dounia Bouzar anthropologue du fait religieux, musulmane, nommée il y a deux jours à la tête de l’observatoire de la laïcité, qui déclarait récemment  dans une interview au magasine Challenges qu’il fallait remplacer deux fêtes chrétiennes du calendrier pour les remplacer par l’Aïd et Kippour.

 

Les propos incompréhensibles de Bergé

Le débat aurait pu être constructif. C’était bien sûr sans compter la présence de Pierre Bergé, ancien amant d’Yves Saint Laurent, fervent défenseur d’une religion laïque et du mariage pour tous.  Après une brève intervention du journaliste Yvan Rioufol expliquant les contradictions du socialisme à promouvoir le multiculturalisme d’un côté, et à supprimer les personnalités religieuses du Conseil consultatif national d’éthique, le CCNE (lire ici), d’un autre côté, Pierre Bergé prend la parole pour donner à l’émission une tournure inédite, voire comique.

De quoi provoquer une crise de rire générale sur le plateau, les autres membres de l’émission ne comprenant pas bien cette sortie du milliardaire : « je suis pour la suppression intégrale de toutes les fêtes  chrétiennes ».

 

Moins célébrer pour travailler plus ?

« Je préfèrerais qu’on soit laïc jusqu’au bout et qu’à l’exception de Noël, qui est devenu une fête chrétienne et qui était une fête païenne, on supprime toutes les autres » a notamment ajouté l’homme d’affaire de 83 ans.

Le vieil homme ne comprenait visiblement pas pourquoi notre calendrier comporte une fête chrétienne tous les 15 jours. Peut être parce qu’il s’agit d’un calendrier grégorien. Yvan Rioufol lui a toutefois rappelé les origines chrétiennes de la France. Mais rien n’y fait, « il faut supprimer toutes les fêtes religieuses » a conclu Pierre Bergé. De quoi provoquer l’ironie d’une des invités qui a déclaré : « Mais il faudra travailler tout le temps ! » Et ça, n’en déplaise  à Mr Bergé, les Français ne sont sûrement pas prêts à l’accepter.

Ecouter ici l’émission « On refait le monde »

Lire ici l’interview de Dounia Bouzar par le magasine Challenges

Dounia Bouzar répondra lundi matin sur notre antenne aux questions d’Inès Kheireddine.