le direct Musique sacrée

"Nous ne sommes pas au service d'une cause, notre motivation est le formation des jeunes"

Claude Berruer, le secrétaire général adjoint chargé de l’Education à l’Enseignement Catholique était l’invité de Louis Daufresne ce matin. Il a répondu à la lettre adressée à l’Enseignement catholique par le ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon.

 

Réécouter Réécouter l’émission

Concernant la lettre adressée par Vincent Peillon à l’Enseignement catholique, Claude Berruer souligne deux éléments « inacceptables » de la part d’un ministre: « le soupçon d’homophobie et le soupçon d’organiser un débat pour manipuler et endoctriner ».

« Nous sommes soucieux de chacune des personnes que nous accompagnons », souligne Claude Berruer.

Concernant le second procès d’intention fait par Vincent Peillon, « le débat est au service de l’exercice de la liberté, nous voulons apprendre aux élèves à discerner en conscience pour en faire de s citoyens… Une éducation sans débat me paraîtrait très largement amputée », ajoute-t-il.

« Nous ne sommes pas au service d’une cause », souligne Claude Berruer, « notre motivation c’est la formation des jeunes ».