le direct Musique sacrée

Comment lutter contre la pauvreté ?

A l’occasion de la publication du rapport statistique du Secours Catholique sur la pauvreté « Regards sur 10 ans de pauvreté », la Voix est libre revient, avec des personnalités en lutte contre la pauvreté, sur les formes de celle- ci, les enjeux et les solutions afin de lutter contre cette pauvreté.

Réécouter Réécouter l’émission

Bernard Schricke, directeur de l’action France et institutionnelle du Secours catholique nous explique que le rapport met en lumière une situation de la pauvreté qui depuis 10 ans s’est dégradée. 8 millions 600 000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté, le Secours catholique en reçoit 1 million 400 000. Cette pauvreté est partout, mais se concentre dans certaines régions : « le grand Nord, l’arc méditerranéen, département du sud, est francilien ». Bernard Schricke parle d’une « équation impossible » de la « stagnation des ressources » des personnes les plus pauvres et de « l’inflation des biens de consommation de première nécessité ». Les personnes concernées par la pauvreté ont aussi évolué, on note de plus en plus de familles monoparentales, 6 familles sur 10 sont reçues au Secours Catholiques dont la majorité est constituée de femmes. Dans l’accompagnement au Secours catholique, Bernard Schricke insiste sur une priorité, l’accueil et l’écoute qui rassurent les personnes en situation de pauvreté. 1 400 groupes de paroles encadrés par des bénévoles du Secours catholique proposent des solutions concrètes pour sortir de la pauvreté. Autre point sur lequel le directeur nous éclaire, la mobilisation pour éclairer les personnes sur leurs droits car, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les gens ne bénéficient pas toujours des aides. Par exemple, en ce qui concerne la CMU, peu de « personnes éligibles » en profitent. Bernard Schricke conclut: « le défi consiste à conjuguer l’accompagnement professionnel et l’accompagnement fraternel » au Secours catholique.

Julien Damon ancien président de l’ONPES, sociologue de la pauvreté, enseignant à Sciences Po Paris, auteur d’’Eliminer la pauvreté«  aux PUF ajoute à la discussion le paradoxe de la France qui se situe comme « l’un des états providences les plus denses au monde ». Avec des « moyens considérables » pour lutter contre la pauvreté, notre intervenant juge que l’on pourrait faire « beaucoup mieux », notamment en « simplifiant l’édifice de protection social afin qu’il soit plus efficace ».

Bruno Dardelet, ancien président de la Société Saint Vincent de Paul rebondit sur cette « simplification » nécessaire jugeant » les lois et décrets trop complexes ». L’ancien président nous rappelle que la Société Saint Vincent de Paul lutte, depuis plusieurs années, contre la solitude qui, pour lui, est une des cause essentielle qui mène à la pauvreté. S’il rappelle que la Société est engagé auprès des pauvres depuis deux siècles, il déplore l’accentuation de la pauvreté et appelle les gens à se « battre pour plus de fraternité ».