01.10.12 Catégorie(s) : Vie de l'Eglise

Sainte Thérèse, la petite maman des orphelins

A l’occasion de la semaine thérésienne du 26 septembre au 1er octobre, Faustine Fayette reçoit dans Mission des invités de la Fondation des Apprentis d’Auteuil et la chef du Jeune Cœur Liturgique afin de discuter de la portée du message de la Sainte auprès des jeunes. Mission Réécouter l’émission   La chapelle sainte Thérèse de…

A l’occasion de la semaine thérésienne du 26 septembre au 1er octobre, Faustine Fayette reçoit dans Mission des invités de la Fondation des Apprentis d’Auteuil et la chef du Jeune Cœur Liturgique afin de discuter de la portée du message de la Sainte auprès des jeunes.

Mission

Réécouter Réécouter l’émission

 

La chapelle sainte Thérèse de la Fondation d’Auteuil

Créée à la fin du XIXe siècle par le Père Roussel, la Fondation est destinée aux jeunes orphelins. Il s’agit du premier sanctuaire dédié à Sainte Thérèse, celle-ci  en est d’ailleurs la Sainte patronne. La petite carmélite avait prié pour les orphelins de la fondation depuis son Carmel de Lisieux. Aujourd’hui la fondation accueille plus de 13 000 jeunes en difficultés afin de les aider à s’insérer dans la société.

La chorale du Jeune Chœur Liturgique

Pour la 2ème année consécutive, la chorale de Saint Roch anime par le chant cette semaine thérèsienne. Des jeunes de 20 à 35 ans animent messes, veillées et vêpres. Une « expérience de la louange » qui apporte une pédagogie par la musique aux jeunes. Un album est d’ailleurs le fruit de ce travail, Fraternité.

Le message de Sainte Thérèse

Nos invités rappellent la proximité de Sainte Thérèse auprès de chacun d’entre nous. Il est possible de tout lui confier. Guillaume Leonardi raconte l’attachement de la sainte aux petites choses. L’animateur voit dans l’abandon et la confiance que la Sainte a mit dans le Christ, une invitation des jeunes apprentis et de tous à avoir confiance en chacun, il s’agit pour lui d’une « conversion de tous les jours ». Par son métier Guillaume Leonardi veut transmettre un « équilibre » aux jeunes dans la spiritualité, équilibre nécessaire pour réparer les blessures. Le jeune Harris Misika a été touché par la petite Thérèse par le témoignage de « joie » de sa vie. Fabienne Martet, chef du Jeune Chœur Liturgique parle de la fidélité au Christ qui dans l’engagement que prenne les jeunes dans leur travail, activités… est formateur. Guillaume Leonardi rappelle que le message de Sainte Thérèse pour la fondation des Apprentis d’Auteuil doit toujours avoir « le souci des plus petits ».

Partagez sur les réseaux sociaux :